-10% sur l'ensemble du site 🚀 Code de réduction: HCNV2022
// LIVRAISON OFFERTE à partir de 250 € d'achats

Hors produits déjà remisés & cave des initiés

Focus sur les vins de Bourgogne

vin de bourgogne

Façonnant des paysages, des traditions, mais aussi à l’origine de grandes et petites histoires, les vins de Bourgogne sont loin d’être un simple breuvage. Même s’il ne représente que 3 % du vignoble français, ce vignoble historique modelé depuis le Moyen Âge est riche de domaines aux allures modestes et pourtant de grand prestige. Un prestige que le vignoble doit également à ses terroirs et climats, incroyablement diversifiés.

Deux cépages règnent en maître

Le Pinot Noir

À l’origine des Grands Crus rouges de Bourgogne, mais aussi de toutes les AOC communales en rouge de la région, le pinot noir a parcouru bien du chemin. Déjà évoqué au temps des Romains, l’aîné des cépages bourguignons se distingue par ses grappes petites et compactes, à la peau fine et délicate.

On reconnaît également le pinot noir à sa palette aromatique particulièrement variée et complexe en raison de la multiplicité des terroirs. Il en résulte des vins rouges de Bourgogne à la robe d’un rouge vif et brillant, un nez agréablement varié et une bouche ronde aux tanins affirmés.

Le Chardonnay

Contribuant aussi généreusement à la réputation des vins de bourgogne, le Chardonnay fait partie des cépages les plus plantés dans le monde. Comptant parmi les descendants du pinot noir, le Chardonnay comprend des grappes allongées au jus sucré.

Là encore, le climat et le terroir qui l’accueillent influencent grandement sa personnalité : un nez tantôt délicat, des arômes souvent puissants et une bouche souple.  

Un climat et un sol propices

Proposant un climat semi-continental, aux influences océanique et méditerranéenne, la Bourgogne se distingue par des hivers froids et des étés chauds. On peut penser que les orages de grêle en été et les hivers particulièrement froids sont hostiles à l’épanouissement de la vigne. Et pourtant…

Le soleil matinal limitant les risques de gels, et les 1 300 heures de soleil entre avril et septembre contribuent considérablement à l’épanouissement et la maturation des grappes. N’oublions pas les températures avoisinant les 20 degrés en été, et les précipitations échelonnées influençant la croissance des cépages. Sur certaines parcelles, le vent du nord, quant à lui, participe à la réduction de l’hygrométrie.

Toutes les conditions semblent donc réunies pour permettre au cépage pinot noir, pourtant difficile à cultiver à cause de sa grande sensibilité aux maladies, de se sentir à son aise sur les sols bourguignons. Des sols façonnés par divers soulèvements et effondrements naturels s’étant produits depuis l’ère primaire.

À toutes ses modifications et influences naturelles s’ajoute l’action de l’homme. L’exposition de la vigne en coteaux et l’orientation de la vigne (sud-sud-ouest) ont effectivement permis de faire ressortir tout le meilleur du vin de Bourgogne.

Les appellations de Bourgogne

Si les climats et terroirs sont nombreux en Bourgogne, les appellations le sont également. Actuellement au nombre de 84, celles-ci peuvent être hiérarchisées en 4 niveaux : les appellations régionales, communales (villages), les premiers crus et les grands crus.

Cinq régions se distinguent : le Chablis, connu pour ses vins blancs et secs, la Côte de Nuit, accueillant des villages de renom comme Nuits-Saint-Georges, la Côte de Beaune, proposant de beaux vins rouges, la Côte chalonnaise mettant en avant des blancs et des rouges, et le Mâconnais où les blancs de Chardonnay règnent en maître.

Partage:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les petits nouveaux

Articles Récents

quel vin bio choisir

Quel vin bio choisir ?

Si le bio se retrouve sur toutes les étales, il s’invite aussi aux rayons consacrés aux vins. Tantôt doux ou agressifs, tantôt tanniques ou souples en bouche, les vins bio séduisent de plus en plus pour leur caractère. Rouge, blanc ou rosé, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies ! Focus

On vous explique tout sur les sulfites

Les sulfites, aussi connus sous le nom de dioxyde de soufre (SO2), ne sont pas très appréciés des amateurs de vin nature. Ce composé chimique est cependant présent naturellement dans le vin puisqu’il résulte d’un processus naturel. Doit-on, dans ce cas, se méfier du SO2 présent dans le vin ? À quel moment ajoute-t-on des sulfites

Quel-vin-rouge-choisir-pour-cuisiner

Quel vin choisir pour cuisiner ?

Difficile de dire non à un bon vin rouge surtout à l’heure du repas. Et si ce breuvage au goût puissant et aux arômes complexes fait bon ménage avec une myriade de plats, il s’invite aussi volontiers en cuisine. Pour une marinade, un plat mijoté ou en sauce, le vin rouge donne un goût unique

Qu-est-ce-qui-explique-le degré d'alcool-une-bouteille-de-vin

Qu’est-ce qui explique le degré d’alcool d’une bouteille de vin ?

Le vin est une boisson qui contient de l’alcool. Et, comme toutes boissons alcoolisées, tous les vins ne contiennent pas forcément le même degré d’alcool. Si certains affichent plus de 15 % d’alcool, d’autres n’en contiennent que 5 %. D’où vient l’alcool dans le vin ? À quoi est donc due cette différence de pourcentage ? Trouvez réponse à

Retour haut de page
Avis vérifié
190 avis