-10% sur l'ensemble du site 🚀 Code de réduction: HCNV2022
// LIVRAISON OFFERTE à partir de 250 € d'achats

Hors produits déjà remisés & cave des initiés

Tour d’horizon sur les différentes appellations en Languedoc-Roussillon

Avec plus de 300 000 hectares de vignoble, le Languedoc-Roussillon se positionne en première place parmi les plus grandes régions viticoles de France. Rouges, rosés ou blancs traditionnels, les vins du Languedoc Roussillon s’imposent dans les dégustations ! Grâce au savoir-faire des vignerons et au renouvellement des cépages « autochtones », les appellations se multiplient.

En Languedoc-Roussillon, trois types d’appellations se distinguent : une appellation régionale, les appellations sous-régionales et les appellations communales.

L’appellation régionale

Créée par décret en avril 2007, l’AOC Languedoc est une grande appellation régionale couvrant l’intégralité du vignoble. Remplaçant l’ancienne dénomination AOC Coteaux du Languedoc, cette appellation concerne les vins d’entrée de gamme.

Indispensable pour l’organisation pyramidale de la totalité de la gamme des AOC, cette nouvelle structure garantit une meilleure visibilité aux consommateurs.

Les appellations sous-régionales

Au sein de l’AOP Languedoc, on retrouve différentes appellations viticoles sous-régionales AOC incluant :

  • Les Corbières : une vaste appellation, certainement la première en Languedoc, regroupant plusieurs domaines particulièrement dynamiques. Elle s’étend des pieds de la Montagne Noire aux contreforts des Pyrénées, des étangs de Leucate et de Narbonne jusqu’aux portes de Carcassonne. Puissants et charpentés, les corbières rouges dévoilent toute la biodiversité des terroirs. Du côté des rosés, on apprécie ce caractère velouté et cette puissance aromatique en bouche. Les amateurs de poissons, quant à eux, apprécieront vite le côté légèrement acide, onctueux et gras des corbières blancs.
  • Le Pic-Saint-Loup : adossée aux contreforts des Cévenols, à une vingtaine de kilomètres au nord de Montpellier, cette appellation est entièrement réservée aux vins rouges et rosés depuis 2017. S’étendant sur 17 communes du Gard et de l’Hérault, le vignoble du Pic Saint-Loup propose des vins rouges aux arômes intenses de fruits noirs, d’épices, de réglisse et de violette accompagnant les plats de viandes rouges. Du côté des rosés, la fraîcheur de la syrah et la rondeur en bouche du grenache en font d’excellents accompagnements avec les grillades et gambas à la plancha.
  • La Clape : produisant à 80 % des vins rouges et à 20 % des vins blancs, cette appellation a vu le jour en 2015. S’étendant entre la mer et Narbonne, le vignoble met en avant des vins rouges structurés, profonds et amples. Signifiant, en occitan, « tas de cailloux », La Clape se distingue par son sol calcaire fissuré. S’ajoute à cela un climat typiquement méditerranéen ponctuant la fraîcheur et la minéralité, mais aussi la finale gourmande des vins marins blancs que l’on associe volontiers avec un plateau de fruits de mer.
  • Saint-Chinian : une appellation s’étendant sur une vingtaine de communes au nord-ouest de l’Hérault. Se déroulant de part et d’autre du Vernazobre et de l’Orb, le vignoble propose des vins majoritairement rouges. Dominés par les schistes, les vins de cette zone dévoilent un incroyable velouté une fois les tanins à maturité. Les vins de la zone agrico-calcaire, au sud du Vernazobre, proposent une agréable impression de rondeur et de gras et se marient très bien avec la viande et le gibier en sauce.
  • Malepère : les Côtes de la Malepère, occupant le sud-ouest de la ville de Carcassonne, ont accédé à l’AOC Malepère en 2007. Se déroulant sur les versants du massif de la Malepère, 39 communes bénéficient de cette appellation. Une appellation exigeant au moins 50 % de merlot dans ses vins rouges pour leur donner cette richesse et cette puissance de fruits rouge au nez et d’épices en bouche. L’AOC propose aussi des rosés vifs et amples, légèrement saumonés avec une finale longue sur des arômes de groseille.

Les appellations communales

Les 4 vins blancs AOC Muscats bénéficient d’une appellation communale :

  • Muscat de Lunel : se caractérisant par la grande puissance liquoreuse et la finale très franche de ses vins
  • Muscat de Saint-Jean-de-Minervois se distinguant par ces arômes de citronnelle et de fruits exotiques qui viennent équilibrer la liqueur
  • Muscat de Frontignan, long en bouche et dévoilant des arômes d’abricots et de raisins secs
  • Muscat de Mireval offrant une finesse gustative audacieuse.

La région de Limoux, Clairette de Bellegarde et Clairette du Languedoc font également partie des appellations communales en vin blanc sec.

Les IGP d’OC comptent aussi parmi les nombreuses appellations en Languedoc Roussillon. Représentant environ 75 % de la production, ces derniers réunissent les vins n’ayant pas une AOC. Chaque département du Languedoc bénéficie d’une subdivision comme IGP Aude, IGP Gard ou IGP Hérault.

Parcourez notre rubrique sur les vins du Languedoc pour en savoir davantage sur la particularité de chaque appellation.

Partage:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les petits nouveaux

Articles Récents

quel vin bio choisir

Quel vin bio choisir ?

Si le bio se retrouve sur toutes les étales, il s’invite aussi aux rayons consacrés aux vins. Tantôt doux ou agressifs, tantôt tanniques ou souples en bouche, les vins bio séduisent de plus en plus pour leur caractère. Rouge, blanc ou rosé, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies ! Focus

On vous explique tout sur les sulfites

Les sulfites, aussi connus sous le nom de dioxyde de soufre (SO2), ne sont pas très appréciés des amateurs de vin nature. Ce composé chimique est cependant présent naturellement dans le vin puisqu’il résulte d’un processus naturel. Doit-on, dans ce cas, se méfier du SO2 présent dans le vin ? À quel moment ajoute-t-on des sulfites

Quel-vin-rouge-choisir-pour-cuisiner

Quel vin choisir pour cuisiner ?

Difficile de dire non à un bon vin rouge surtout à l’heure du repas. Et si ce breuvage au goût puissant et aux arômes complexes fait bon ménage avec une myriade de plats, il s’invite aussi volontiers en cuisine. Pour une marinade, un plat mijoté ou en sauce, le vin rouge donne un goût unique

Qu-est-ce-qui-explique-le degré d'alcool-une-bouteille-de-vin

Qu’est-ce qui explique le degré d’alcool d’une bouteille de vin ?

Le vin est une boisson qui contient de l’alcool. Et, comme toutes boissons alcoolisées, tous les vins ne contiennent pas forcément le même degré d’alcool. Si certains affichent plus de 15 % d’alcool, d’autres n’en contiennent que 5 %. D’où vient l’alcool dans le vin ? À quoi est donc due cette différence de pourcentage ? Trouvez réponse à

Retour haut de page
Avis vérifié
190 avis