Vallée du Rhône méridionale

Mas du Notaire
Costières de Nîmes

Le Mas du Notaire : au coeur de la petite Camargue

AOP Costières de Nîmes

À Gallician-Vauvert, en petite Camargue entre Nîmes et Montpellier, le Mas du Notaire – dont les pierres datent du milieu du 19ème siècle – tient son nom de l’un de ses propriétaires au début du 20ème siècle, alors notaire honoraire. Acquis en 2004 par la famille Jean-Pierre Rambier, en écho au premier métier de Mireille, il a été entièrement rénové en 2007. Au XIVe siècle, les vins de Saint-Gilles, de Nîmes et de la Costière sont parmi les plus prisés de la Cour pontificale d’Avignon ; l’appellation modifie son nom en 1989 en devenant Costières de Nîmes.

Le domaine couvre 30 hectares de vignes aux galets roulés, sur l’ancien lit du Rhône, typiques de la Vallée du Rhône en AOP Costières de Nîmes.
Des méthodes traditionnelles, transmises depuis plus de 5 générations, de culture de la vigne, de vendanges, de vinification et d’élevage sont rigoureusement appliquées. Elles participent à l’élaboration de vins d’une grande typicité et d’une belle finesse…

 

Mas de Rey
Terre de Camargue

Mas de Rey

Arles en Provence

Au cœur du parc Naturel de Camargue, le Domaine du Mas De Rey est situé sur un riche terroir, harmonieux mélange de sable, de limons, d’argile et de cailloux où la vigne s’enracine en profondeur pour offrir d’élégants vins plein de finesse. Le mistral, ce vent sec généralement accompagné d’un temps sec confère au climat provençal son originalité. Le Domaine date du XVIIème siècle, et les premières vignes apparaissent dès 1843. Sa situation géographique privilégiée lui permet d’obtenir l’appellation IGP (Indication Géographique Protégée) Terre de Camargue.

Un Terroir Privilégié : les 62 hectares que constitue le domaine sont répartis sur 2 sites.

Autour du Domaine : 30 hectares de sols sablo-limono argileux. Sur ce terroir emblématique du pays d’Arles s’épanouit une palette unique de cépages très originaux : le Chasan, issu d’un croisement entre le Chardonnay et le Listan ; le Caladoc, issu d’un croisement entre malbec (ou cot) et le grenache et le Marselan, issu d’un croisement entre le cabernet sauvignon et le grenache. Nous retrouvons aussi des cépages tels que le Merlot, le Cabernet Franc, le Gros Manseng et Petit Manseng.

A 20 km de là, toujours sur la commune de Arles, 32 hectares de sols argilo-calcaires de type galets roulés, sur lesquels on retrouve les cépages suivants : Syrah, Viognier, Chardonnay, Grenache, Cabernet franc, Pinot noir, Marselan, Cinsault et Aranel.

Domaine des Sénéchaux
Châteauneuf-du-Pape

Domaine des Sénéchaux

Chateauneuf-du-Pape, une renommée mondiale

L’appellation constitue le fleuron du patrimoine viticole de la Vallée du Rhône méridionale, et l’un des plus grands crus français. Réputé autant pour ses blancs que pour ses rouges, le vignoble implanté sur la rive gauche du Rhône entre Avignon et Orange, est composé de vastes terrasses recouvertes d’argile rouge mêlée à de nombreux galets roulés de quartz. Si le paysage de l’appellation séculaire est immuable, les hommes et les femmes qui la façonnent au jour le jour lui donnent aujourd’hui un nouvel élan.

L’aire de production

Vous trouverez le domaine au sud de la vallée du Rhône, sur le fameux plateau de Châteauneuf-du-Pape. Les parcelles les plus vastes et les plus homogènes s’étendent sur cinq zones culturales bien distinctes. Elles forment le terreau de nos principaux cépages rouges : la grenache, la syrah et le mourvèdre.
Sur les versants exposés au Sud et au Sud-Ouest, ces trois cépages représentent 22,4% de nos 27 hectares de vigne.  De plus, ce terroir est propice à la culture des cépages blancs. Ils occupent 3 hectares sur le point culminant du vignoble et produisent des vins d’une remarquable fraîcheur.